demontest_2_bLes Cornus

Les Cornus incarnent les basses passions humaines, dont les excès ne font que révéler la noirceur intérieure des mortels. Un vice est un moindre mal, voire est parfois profitable aux humains eux-mêmes lorsqu’il est appliqué selon la juste mesure prônée par Meïtrius. Sous le poids de l’expression des sentiments exacerbés, les Cornus s’alimentent des excès qui avilissent l’homme et qui anéantissent peu à peu ce qu’il lui reste de bon sens et de jugement.

La colère d’un souverain autoritaire est souvent salutaire au royaume lorsqu’il s’agit d’imposer de justes décisions face à un conseil de ministres incapables. Le Cornu de la Colère, pour sa part, pousse ses adeptes à une colère telle qu’elle en devient de l’aveuglement…

La peau des Cornus varie en différentes teintes rougeâtres allant jusqu’au marron foncé pour les plus sombres de l’espèce. Ce sont les seuls démons portant une paire de cornes, dont la forme est variable et n’obéit à aucune loi en particulier. Parfois, on trouve des Cornus aux pieds fourchus par des sabots de bêtes. Ces redoutables démons sont coriaces et des plus tenaces, et les occire n’est jamais une mince affaire.

demontest_necroLes Nécrodémons

Les Nécrodémons incarnent les nobles valeurs morales de jadis, aujourd’hui corrompues ou détournées. Comme tout démon, ils ne sont qu’excès en toutes choses, et l’excès des nobles sentiments qu’on leur prête se transforme rapidement en une incarnation des plus terribles. Ainsi celui qui fait preuve de courage de façon raisonnable saura être utile pour défendre la veuve et à l’orphelin. Mais gare à quiconque croisera la route du Nécrodémon du Courage, car alors sa vertu de mortel sera poussée à un tel excès que l’infortuné ignorera la peur au point d’adopter un comportement suicidaire.

Ces démons anciens ont l’apparence de cadavres animés. Leur peau est souvent sèche et propre, bien que craquelée, grisâtre ou blanche et tombant en décrépitude. Leur regard est glacial et pénétrant. Leurs doigts décharnés manient des armes d’un autre siècle. Leurs armures sont anciennes et usées, à l’image des nobles valeurs aujourd’hui révolues. Ils excellent dans l’art de la nécromancie et peuvent ramener certains cadavres à la vie pour créer des serviteurs morts-vivants voués à leur propres valeurs morales.

demontest_dechu

Les Déchus

Que tout un peuple souffre en commun de divers maux, et les Déchus s’incarneront dans l’Insondable, nourris par les peines des mortels et prêts à les démultiplier sitôt qu’ils auront atteint la Surface. Les Déchus sont l’incarnation de souffrances, qu’elles soient physiques ou mentales. L’avancée de la civilisation et le progrès humain avaient peu peu réduits, sinon résorbés, les souffrances les plus répandues telle que la faim ou encore le dénuement.

Les troubles récents survenus en Hoerwald ont réveillés la peur, la fatigue et autres souffrances du passé et ont redonné toute leur vigueur aux Déchus.

Si ces démons parviennent à s’extirper vers la Surface, leur pouvoir de nuisance sera des plus à craindre. La présence d’un Déchu de la Misère à proximité d’un village verra les récoltes dépérir d’elles-mêmes, les estomacs se creuser de faim et le mauvais temps s’abattre sans discontinuer. Si l’origine exacte des Déchus est encore méconnue, la dangerosité qui les anime n’est toutefois plus à prouver.

Ils ont une apparence d’humanoïde rapiécés, dont le visage affiche une peau ravagée, parfois couturée ou couverte de cicatrices. Quelques fois, leur peau vire au bleuté, légères stigmates d’êtres transits par les très basses températures. Ils peuvent compter sur leur influence néfaste pour plonger tout un peuple dans le plus grand désarroi.

demontest_avatar_2_platLes Avatars

Là où Cornus, Nécrodémons et Déchus incarnent des sentiments, des valeurs morales ou des souffrances, les Avatars incarnent des concept plus vastes qui regroupent plusieurs des attributs incarnés par leurs frères inférieurs. Puisqu’ils existent par et pour les autres démons qui leur ont prêté allégeance, les Avatars sont naturellement considérés comme des démons « supérieurs », ce qui fait d’eux des chefs-nés.

Des différentes prières et des nombreux cultes interdits qui ont émergés récemment sont nés six Avatars, tous encensés et accompagnés par une pléthore de démons majeurs et mineurs : la Guerre, la Paix, l’Anarchie, l’Ordre, la Profusion et la Négation.

Les Avatars ont une apparence somme toute assez lisse et sobre, bien qu’ils arborent sur le visage et le corps – parfois gravé sur leur armement – quantité de runes qui servent à les identifier autant qu’à les protéger contre toute intrusion mentale. Ils possèdent les secrets des plus puissants rituels qui soient, ainsi que la capacité d’asservir mortels et démons majeurs afin de les rallier à leur cause…